Détergents

En raison de leur agressivité, les détergents fortement alcalins ne doivent être utilisés que dans des cas particuliers et pas pour le nettoyage courant. L’aluminium, le verre et les matières plastiques sont à la longue attaqués et détruits par ces produits. Les surfaces laquées sont très rapidement attaquées ; il convient de recouvrir de telles surfaces ou de telles incrustations dans le revêtement.

Les détergents faiblement alcalins peuvent généralement être utilisés en toute tranquillité. Leurs lieux de prédilection sont les locaux sanitaires, les douches collectives etc. Correctement dilués dans l’eau, ces détergents dissolvent les graisses corporelles, les produits de beauté, les dépôts graisseux et salissants.

Les détergents neutres conviennent au nettoyage courant dans les zones sèches (revêtements céramiques généralement utilisés, toilettes, vestiaires etc.). Leurs capacités à dissoudre les graisses sont assez faibles.

Le genre et la composition des salissures et de la surface à nettoyer (différentes sortes de matériaux et de tissus) déterminent les produits de nettoyage spécifiques à employer. La valeur du potentiel hydrogène (pH) du détergent revêt une importance primordiale car elle indique si le produit est alcalin, neutre ou acide. L’échelle du potentiel hydrogène va de 0 à 14 (voir le tableau ci-contre).

Les détergents faiblement acides éliminent les dépôts calcaires (les efflorescences calcaires par exemple), le tartre urique et autres dépôts minéraux. Ils sont également utilisés lors du nettoyage de fin de chantier pour éliminer les légers voiles de ciment laissées par la barbotine de jointoiement. Leur action prolongée attaque les joints à base de ciment. Pour éviter cet inconvénient, il y a lieu de mouiller abondamment le revêtement avant de le nettoyer afin que les joints, étant complètement saturés, absorbent moins de produit. Les possibilités d’utilisation des détergents faiblement acides dépendent de la dureté de l’eau.

Les détergents appropriés et éprouvés pour le nettoyage des revêtements céramiques dans les piscines figurent dans la « liste RK » constamment actualisée et éditée par la « Deutsche Gesellschaft für das Badewesen » (société allemande des piscines).

Sur les revêtements céramiques, il convient de ne pas utiliser de produits de nettoyage laissant un film, ces produits pouvant altérer l’aspect du revêtement (par la formation de stries ou d’une couche de protection par exemple) et poser des problèmes de nettoyage. Observer strictement les indications du fabricant en ce qui concerne l’application et le dosage du produit de nettoyage. Une utilisation incorrecte peut attaquer et même endommager le revêtement carrelé, les joints et les matériaux d’étanchéité à élasticité permanente.

Carreaux en faience et carreaux en faience avec ceramicplus

Nettoyage initial en fin de chantier - Sur les carreaux traités ceramicplus, le voile de ciment se trouve réduit par suite d’une plus faible tension à la surface des carreaux et des propriétés hydrophobes qui en découlent. Le voile de ciment s’enlève généralement avec de l’eau directement après le jointoiement. Un voile de ciment rebelle peut être éliminé à l’aide d’un produit approprié légèrement acide et appliqué avec une éponge ou un chiffon doux. Ensuite il y a lieu de rincer abondamment le revêtement à l’eau claire pour éliminer toutes les traces du produit de nettoyage.

Carreaux en grès porcelainé vilbostone

De par leurs propriétés, les carreaux entrent dans la catégorie des revêtements faciles à entretenir. Les procédés de nettoyage et les produits utilisés doivent toutefois être adaptés au type de revêtement et aux conditions du local. Il convient de noter que l’acide fluorhydrique et autres substances apparentées peuvent attaquer et même détruire la surface des carreaux en grès cérame porcelainé ainsi que celle des carreaux en grès émaillé et en grès porcelainé émaillé.

vilbostoneplus

Les surfaces mates des carreaux de grès cérame porcelainé reçoivent dans les usines Villeroy & Boch un traitement spécifique vilbostoneplus qui améliore considérablement leur résistance aux taches et aux salissures. Villeroy & Boch ne recommande donc pas de procéder à un traitement ultérieur d’imprégnation !

Traitement – uniquement sur les carreaux de grès cérame porcelainé polis !

Suite au nettoyage en fin de chantier, les carreaux de grès cérame porcelainé polis doivent être soumis à un traitement spécifique antitache approprié car le polissage leur a fait perdre leur protection contre les taches.